William Holman Hunt

C’est affreux ! J’ai sauté un article !

… ça vous est arrivé, à vous, de passer du temps à l’écrire et de publier autre chose ?

Moi oui, pas plus tard que mercredi !… Avant hier, donc, je devais publier le texte ci-dessous… j’aurais pu le modifier, lui ôter ce qu’il a de « passé »…

Mais non ! Je vais faire comme d’autres et vous écrire un billet au passé décomposé… (Si vous ne savez pas ce que c’est, allez voir chez Elleiram ou chez Kim Cat...)

Nous dirons que pour une fois, je vous ajouterai un ou deux commentaires… directement dans le texte… histoire de vous montrer que j’ai relu.

Je sais qu’aujourd’hui je devais vous parler de Quichottine… je le ferai sans doute tout à l’heure et vous aurez mon billet demain. Vous comprenez, je ne veux pas le bâcler, ce second épisode des aventures de l’enfant que j’aurais aimé être ! (Vous le voudriez, vous ?)

Là… j’ai tout faux !
Au lieu de vous faire attendre,
je vous avais fait remonter une page blanche…

Hier, j’ai eu de nouveaux cadeaux… de belles images, des mots… des choses qui m’ont fait tellement plaisir que je ne savais même plus où me mettre !

Je voulais barrer « hier » puisqu’en fait c’était mardi
… mais je ne le peux pas…
Des petits mots gentils et des images,
j’en ai tous les jours !

Je suis allée chercher ce que je pourrais laisser ici pour vous faire patienter jusqu’à demain…
Et j’ai trouvé !

Là, c’est vrai ! Pour aujourd’hui du moins !

Pas toute seule, comme d’habitude ! Quand je me promène, chez mes amis obéiens, je laisse de petits mots… Ensuite, je retourne voir s’il y a une réponse ! Souvent il y en a… alors, je me régale. Je m’installe… et je lis. c’est comme si vous étiez là aussi et que nous devisions, tranquilles, tout en prenant une tasse de thé, ou de café… ou même un bon chocolat chaud accompagné pour une fois de ces beignets de Mardi-Gras

Eh oui ! C’était hier Mardi-Gras…

Ben non !!! Hier… nous étions déjà en Carême.
Pour le reste, nous dirons qu’il faut penser à mardi !

C’était aussi l’anniversaire de Bloggy, mon filleul virtuel, l’enfant trouvé d’Alphabeta.

Bloggy a non seulement survécu à sa première nuit, mais il a grandi, il a un an ! Pensez à ce que ça peut faire d’avoir un filleul plus âgé ?

D’abord…  qu’est-ce que l’âge ? Est-ce important si on aime ? Je ne sais pas…

C’est ce que je me disais  alors que j’observais une image. Mais vous ne savez pas laquelle… Il s’agit d’un tableau.

Chez Maïtre Po, j’ai découvert le préraphaélisme avec les tableaux de Millais… John Everett… oui, c’est lui !  Il y a eu une exposition, et, comme d’habitude, Maître Po n’a pas résisté à l’envie qu’il avait de nous la montrer….

Un tableau m’avait plu, le premier de son article… Je lui avais dit que j’en raconterais l’histoire… et je ne l’ai pas fait, parce que dans sa réponse à un autre commentaire, il m’en a montré un autre. C’est vrai ! Vous croyez être bien tranquille et là, il vous montre une image, magnifique, irréelle, et tellement belle que je la lui ai prise… enfin, seulement empruntée, avec sa permission… 😉

… Et, comme d’habitude, lorsque je tombe amoureuse d’une œuvre, d’un tableau, je vous ai raconté cette image, à ma manière… Cette histoire n’a bien sûr aucun fondement, ce sont mes élucubrations à moi

(celles d’Antoine étaient plus drôles !)

Là, dans son dernier billet, il y avait un autre peintre… quelqu’un que je ne connaissais pas non plus… et une histoire merveilleuse, un poème mis en musique (et comme Maître Po sait tout faire, il l’a mise sur son blog… pas besoin de se priver, elle est splendide !!!)

Il y avait donc La Dame de  Shalott… et plusieurs de ses portraits. Je ne vous dirai pas tout ce qu’il y a là-bas. Mais, ce que je vous dirai, c’est qu’en réponse à mon commentaire,  Maître Po  m’a donné une image… Je m’étais dit : ce sera mon prochain tableau… Facile ! j’avais tout pour cela, même le lien !

C’est à ce moment-là que j’ai tout gâché ! j’ai cherché… quand je vous disais que je ne savais pas m’arrêter !

En cherchant, j’en ai trouvé une autre… qui m’a racontée une histoire…

Vous la voulez ? Alors, allez prendre place, sur les coussins, là-bas… (Faites attention, il y a celui de Chana, celui de Val’r et même celui  d’Elleiram ! Elles ont chacune une couleur ! Mais ne vous inquiétez pas, s’il n’y en a pas assez, nous irons en chercher d’autres, dans la pièce à côté…)

Regardez dans le miroir…  Comme la Dame… mais différente… Il y a là, Isabella, celle du poème de Keats dont parlait Maître Po.

Regardez comme elle est belle…

William-Holman-Hunt-Isabella-and-the-Pot-1867.jpg

William Holman Hunt
Isabella and the Pot of Basil ,1867
Huile sur toile (60.7 x 38.7 cm.)
Delaware Art Museum
Chut ! Ecoutez…
Je l’ai regardée, longuement…
Elle se moquait bien de ce regard inquisiteur qui se posait sur elle.
Elle se moquait bien du froid des dalles sous ses pieds nus, de la transparence de sa robe, du châle qui allait tomber…
Elle se moquait même de ses cheveux décoiffés !

Plus rien ne comptait pour elle…

Tout se passait comme si elle tenait entre ses bras son amour.

68 réponses à “William Holman Hunt

  1. Bonjour de Canton en Chine,excellente illustration qui accompagne ce beau poême (ou l’inverse ?) , bonne année chinoise (année du rat) et bonne semaine bye

  2. Très beaux tableau et poème. Je te souhaite un week end plein de soleil et de douceurs. Bises

  3. elle pense à lui c’est sur(ou a elle!) 
    merci encore pour cette lecture
    besos
    tilk

  4. Bon, je repasse lire tout ça dans la journée ou la soirée, mais…

    Je viens d’être taguée par Chana, et comme de juste jeu, à mon tour, je dois taguer d’autres blogotes ! Tu es justement l’un de mes heureux élus ! Je t’invite à passer consulter les règles du tag sur ma blogosphère.
    Bien sûr, il n’y a là rien d’obligatoire donc à toi de voir (mais après tout, c’est aussi un mode de clavardage !)
    Toutes mes amitiés et à très bientôt…

    • Je venais d’être taguée… Mais, pour toi, je ferais ce deuxième tag. Laisse-moi juste un peu de temps.

      … à très bientôt, Sogo.

  5. Perdue dans des pensées insensées, encensées… Temps de rêverie, tant de rêveries …
    Poéteusement

  6. toile magnifique et très beau poème 🙂 bonne journée

  7. Fichier hébergé par Archive-Host.comquelle douceur dans ce tableau je ne connaissais pas…un beau sujet d’inspiration…si j’ai un moment  dans les jours prochains j’y reviendrais…gros bisous Quichottine…bonne journée…ensoleillée comme ici…je suis sous ma véranda , il  y fait très chaud….

  8. Découverte d’un tableau de toute beauté… Quant à tes élucubrations, continue surtout je les préfère à celles d’Antoine lol…

    Bises, Syl

  9. Attention, poussez pas…Vous m’avez dérangée dans ma lecture…
    Ah, ne me marchez pas dessus! Vous ne me voyez pas, là? Calée dans le coussin vert?

  10. Quel beau tableau et quel beau poème… Un vrai moment de bonheur.

  11. merci de me faire connaître ce tableau que je ne connaissais pas ainsi que son auteur

  12. Bonsoir Quichottine. Elle est belle cette Isabella. Ton poème la fait vivre.

  13. Je me suis installée tout doucement et silencieusement, j’ai lu dans un coin. Je n’ai même pas volé les coussins des voisins !

    J’aime aussi beaucoup les peintres de cette période. Le poème qui accompagne ce tableau, l’illustre à merveille.

    Bises à toi, Quichottine, et passe un excellent week-end !

    • Je savais que tu étais une petite fille sage, Sogo, mais tu as les yeux qui pétillent !

      Moi, je ne connaissais de cette période que l’Ophélie qui est chez Maître Po. Les tableaux que j’ai découverts grâce à lui sont magnifiques ! Je crois que je n’ai pas fini de les découvrir…

      Merci…

      Passe un bon week-end toi aussi !

  14. Un trés beau tableau bien associé à ce joli poème. Bonne fin de semaine.

  15. Bon samedi et bises

  16. Bonjour,
    Je suis époustouflée devant ton savoir, j’ai beaucoup d’intérêts divers, mais je ne sais pas en « parler »…
    Bonne fin de semaine.
    D@net.

  17. Penses tu comme moi, que ce serait une urne qui contiendrait les cendres de son amour perdu? On pourrait broder une belle histoire là dessus…bisous ma quichottine
    Amitiés, Flo

    • … Flo ! Comment pouvons nous avoir ainsi des pensées semblables ?
      J’avais écrit au départ « les cendres de son amour »… j’ai enlevé… je trouvais que c’était trop triste. Je me disais qu’il fallait laisser la possibilité de le vivre.

      … Merci d’avoir posé la question.

      Plein de bisous pour toi, ma Flo…

  18. Flo et toi n’étiez pas loin de la vérité…
    Dans le poème de Keats, le pot de basilic contient la tête de son amant, tué par ses frères, et le basilic pousse, arrosé par les larmes d’Isabella… mais bon, ce n’est qu’un poème ;-Þ

    (pas des plus gais, il faut bien le reconnaître 😉

    • Je me disais bien que ce devait être un peu macabre…

      Ce qu’il y a de bien, c’est que comme je ne connaissais pas le poème, j’ai pu en faire tout ce que je voulais ! (sourire taquin)
      C’est ce que je disais… tu sais bien des choses… presque tout !

      Passe un bon week-end, Maître Po…

  19. J’aime bien lorsque tu racontes un tableau… lorsque tu racontes on se laisse facilement aller à suivre des images d’un monde magique irréel. Un joli monde où il fait bon vivre. J’ai parfois rêvé en te lisant.
    C’est chouette en effet lorsqu’on reçoit de petits cadeaux sur notre boite mail ou su le blog.
    J’ai reçu il y a quelques jours de magnifiques photos d’un coin bien tranquile. Un endroit comme je les aime. C’est dans ce genre d’endroit que j’aime à me perdre. Loin du bruit et de l’agitation…
    Ce que je fais depuis plusieurs jours…
    Bises pleins

    • Tu vois, Sonja, il y avait un moment que je n’étais pas allée te retrouver sur ton blog. C’est de plus en plus beau… je viens d’y passer un long moment, avec beaucoup de bonheur. Merci.

      … Il faut peut-être que je t’imite et que je me trouve un endroit un peu magique, au bout de ton petit chemin…

  20. après un joli voyage en chine, voir le com de Dany ,
    je ressors toute étourdie de couleurs,
    et quand je me replonge dans ce tableau
    et le magnifique poème
    et cela me donne envie de savourer cette nuit calme
    agitée par un cauchemar,
    je peux aller me recoucher
    j’ai senti beaucoup de douceur et de convivialité
    dans ta bibliothèque …
    les coussins sont très confortables…
    c’était très chouette !
    merci pour cet accueil ! ( sourires )

    • Je suis contente de t’avoir aidée au milieu de la nuit, je n’aime pas les cauchemars…
      Tu peux revenir quand tu veux…

  21. Tu sais bien que cette époque (Liberty)……me fait…………..bon.
    Splendide, vraiment, tout……elle, les transparences, l’harmonie des couleurs, les meubles !…..le tapis de table !….et le cratère…..

    J’achète !!!

    J’achète le reve, aussi…..pendant qu’on y est !!!!

    …..j’ai répondu à ton défi !!!

  22. Toujours de beaux textes! bon vendredi bises.

  23. En lisant cet article, j’avais un peu honte……. je réponds rarement aux commentaires…..j’y passerai trop de temps! Pour autant je mesure bien en lisant tes lignes que c’est un fort bel échange! Je me suis posée chez Maître Po et ce fut un moment magique!
    Pied droit au froid
    Pied gauche se rechauffe au bois!
    Ca c’est pour la belle qui se moque qu’on la regarde ou pas!
    Bises Dany

    • Je sais bien que tu as raison, Dany…

      Le temps que je passe ici, pour moi, est important,  mais je devrais peut-être apprendre à le mesurer…

      Merci pour ces arrêts que tu fais chez moi !

  24. Cette Isabela est superbe et j’ai l’impression que le temps s’est arrêté pour elle.
    Ô temps suspends ton vol.

    • Et vous, ombres propices…

      Merci ! C’est tout à fait ça !
      Tu sais ? Lorsque j’ai vu ce tableau, j’ai eu l’impression qu’elle avait beaucoup, énormément de choses à dire… et, lorsque je l’ai eu mise sur ma page, Isabella m’a regardée… Je crois qu’elle aurait préféré que je ne dise rien…

      Alors, j’ai effacé tout… ou presque… et j’ai respecté son secret.

      Je t’embrasse, Chana.

  25. sarah frane

    kikou quichottine, on se croise souvent, j’aimerais bien faire partie de tes amies, mais je n’arriverai pas à suivre (comme clerval dont je fus la 1ère amie sur le blog), tu es trop forte en tout, écriture, trucs d’informatique, en plus, moi, je suis vieille et à moitié foutue, mais je voulais te dire que je t’admire très fort, et aussi, j’aimerais retrouver clerval, si tu as une piste, merci amie de mes amies

    • C’est vrai que nous nous croisons souvent… et c’est vrai que je connais mieux le monde de nos amis communs que le tien… Je vais essayer de remédier au problème.

      Forte ? C’est une impression… en écriture peut-être, en informatique, pas vraiment !

      Pour Clerval… si elle passe par ici, elle vera ton message…

      Sans doute, à bientôt ?

  26. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, oh oui elle est magnifique et c’est une très bonne idée de nous la présenter.
    J’ai un petit scoop pour toi si tu veux. Je viens de lire que la prochaine réalisation des studios Pixar serait une adaptation très libre de Don Quichotte (sortie prévue au cours de l’été 2009).
    A suivre …
    Gros bisous,

  27. j’ai rêvé devant la dame de shalott, chez mp, mais il ne le sait pas huhu ^^

    et je rêve devant isabella tout autant,j’adore ce tableau, et ton texte qui l’accompagne est charmant.

    En fait je crois qu’elle rêve  à cet amour, à voir son visage pensif ça m’en a tout l’air ^^

    Bon week-end 😉

    • Maintenant il le saura… 😉

      Merci, Loralie… Tu me fais très plaisir !

      Je crois qu’elle rêve, c’est vrai, même si je pense qu’elle n’en est pas joyeuse. Je crois qu’elle a des soucis…  Ce qui est normal, puisque l’histoire d’Isabella n’est pas très gaie… Le peintre a réussi un superbe portrait !

      Bon week-end à toi aussi

  28. Bill past John

    trop juste et tendre…..

    ……….

    Bill

  29. Qu’est ce que tu es bavarde !!!! Et qu’est ce que j’aime te lire !!!! Je déguste, m’amuse, réfléchis, pleure, rit … bref un vrai plaisir ! Gros bisous, bon we

  30. Il est magnifique ce tableaux! Il mérite bien sa place dans ta bibliothèque! D’ailleurs, elle va rapidement se transformer en merveilleux musée, ta bibliothèque!

    Mille

    ;O))

    • Je ne crois pas, il faut que je retourne à mes livres… (mais ne t’en fais pas, j’ai encore des tableaux dans ma réserve !)

      Mille à toi aussi…

      Que ta journée soit belle !

  31. Bon samedi! bises.

  32. Comme tu parles bien de cette Dame…
    Gros bisous de la nuit, Quichottine

  33. Je m’en souviens, et tu m’avais chavirée.

  34. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, c’est vrai qu’elle est magnifique drapée dans sa longue tunique blanche.
    Gros bisous du jeudi,