Petite souris

Depuis quelque temps, j’étais inquiète

Vous savez, ça m’arrive parfois, de ne plus trop savoir… mais, là, ça m’inquiétait vraiment

Il y avait des bruits bizarres…  des moments où j’avais l’impression de n’être pas toute seule.

Pourtant, lorsque je regardais, il n’y avait personne. Le silence ! C’est comme si l’on avait peur de me voir arriver, on se cachait, c’est sûr !

Mais qui donc se cachait ?

Je voyais bien, ici ou là, quelques mots qui me souriaient. Ils me faisaient de l’œil, me disaient : « Tu vas voir… »

Moi, j’aurais bien voulu… mais voir quoi ? J’avais beau ajuster mes lunettes, les astiquer doucement à la peau de chamois, allumer toutes les lumières, rien à faire ! Je ne distinguais rien !

Je me disais qu’il y avait un nouveau rat… mais je l’aurais vu.

Un rat, ça ne passe pas inaperçu, surtout dans une bibliothèque ! Un rat, ça fait du bruit, en passant sur les étagères, ça bouscule des livres, ça  les ouvre souvent, et surtout ça les dévore à pleines dents… alors, on trouve çà et là, le matin, des petits bouts de papier blanc…  comme des messages, où ils écrivent au crayon noir… (Devinez à qui j’ai piqué cette idée ?)

Les rats de ma bibliothèque, je les ai tous apprivoisés. Ils savent quand ils peuvent venir, ils me guettent à la porte quand ce n’est pas ouvert, ils sont là, tous les jours,  sur le pas de ma porte….

Moi, je les aime bien, je les attends avec des friandises pour qu’ils soient sages avec mes livres. Je les adore en fait. Je crois qu’il n’y aurait plus de bibliothèque sans eux. Il faut seulement les surveiller un peu pour qu’ils ne fassent pas de ravages.

A force de les côtoyer, je deviens un peu rate aussi… Bon d’accord, il m’arrive de prendre un râteau !

Un rendez-vous manqué. Un mot dit de travers et que personne ne peut rattraper. Les mots, ça vole vite ! Et, vous le savez bien, moi je ne sais pas voler

Je les regardais, un peu émue, lorsqu’ils quittaient le nid douillet que je leur avais fait, dans mon petit carnet.

Les mots s’en vont à tire d’aile… Donc, ce n’était pas eux qui faisaient ces bruits bizarres dans ma bibliothèque…

Si ce n’étaient pas les mots… pas les rats… qui donc était-ce ?

J’ai guetté, patiemment. J’ai soulevé un à un mes vieux livres d’images, j’ai regardé derrière les dictionnaires, j’ai même décroché des tableaux… pour voir s’il n’y avait rien dans les cadres (D’ailleurs, à ce propos, allez voir chez Muad…)

J’ai même vidé mon aquarium ! J’avais mis là quelques trésors de Siratus… (Rassurez-vous, avant de vider l’aquarium, je les lui ai rendus !)

J’ai  feuilleté les albums de Maître Po (Je les lui avais volés aussi… je crois que je suis un peu pirate, comme Michka…)

Il n’y avait rien non plus… ça m’affolait vraiment !

J’aurais pu faire comme l’autruche de Kinou, me mettre la tête au fond d’un trou… mais il n’y avait pas de trou …  tout juste des fissures… Mais elles prenaient tout à coup de l’importance.

Qui donc, ange ou démon, avait pris ses quartiers ici ?

Mes amis étaient là avec moi, ils cherchaient.


Koulou
même était arrivé avec sa bande de lutins, les farfadets impatients,  et même une fileuse de lune qui venait poser ses regards, ici ou là… d’un air tranquille.

Mais ça ne m’aidait pas…

Je cherchais, tous les jours, je voyais bien qu’il y avait quelque chose de nouveau, deux ou trois commentaires

J’en perdais le sommeil. Je pensais qu’à force de tout lire, il ne resterait rien pour pouvoir l’appâter…

Mais si… vous ne savez pas ? Ce nouveau blogopote, ce n’est pas une souris blanche, comme je le croyais…

Ce visiteur assidu et sincère qui a fait le pari de tout reprendre depuis le début et d’avoir fini avant Noël, de me rattraper dans ma lecture…

Ce n’est pas une cousine de la petite souris, non…

C’est un Chat… Na !


Cet article est dédié à tous mes blogopotes, à ceux qui me font l’honneur de venir me retrouver, de temps à autre ou plus souvent… Sans eux, je ne serais pas là, la bibliothèque n’aurait pas sa raison d’être !
J’ai promis des bons-points, une image, à ce lecteur – cette lectrice – elle a préféré un baiser… le voici !
Bienvenue à toi, Chana, gros bisou !

82 réponses à “Petite souris

  1. mdr
    J’ai aussi cherché avec toi, comme tous les amis, j’ai aussi mis mes lunettes…
    mdr
    Euréka !
    Mais bien sûr, me suis-dit en me frappant le front !
    C’est Chana , qui joue non pas à la souris mais aux jeux d’écriture !

    Gros bisous de la nuit
    Fais de beaux rêves , Quichottine

    • Les miennes me font défaut.
      J’ai de plus en plus de mal à savoir où je les ai mises !

      Tu as trouvé de suite… Chana !

      Que tes journées soient belles, Siratus.

  2. Je me suis bien demandée ce qu’il t’arrivait !
    J’ai meme pensé qu’il fallait que je rapplique avec mon rire en toube !
    Et puis j’ai cliqué !….très intéressant et rigolo…..mais cela demande tellement de temps !……possèdes-tu, quelque part, quelques heures en dehors du temps….de façon à m’en refiler quelques unes !!!!!

    • Tu peux prendre ton temps, Chris, mon amie.

      Du rire en tube… il t’en restait encore après ta visite dans les locaux des postes italiennes ?

      Non, si j’en avais de ce temps intemporel, je crois que je le distribuerai avec plaisir… j’en donnerai à mes amis, et à ceux qui ne font que passer, histoire qu’ils restent un peu, qu’ils prennent le temps de faire ma connaissance…

      Et du temps, tu sais, tu vas en avoir un peu pour visiter tous mes liens.

      Qui sait si j’écrirai demain ? ou si cet article un peu trop long sera mon « chant du cygne » ?

  3. Et à bon chat, bon rat !

  4. Joli hommage à tes fidèles lecteurs !
    Bonne fin de semaine…ma rate !
    @net.

    • Meri D@net…

      Une bibliothèque ne peut pas exister sans ses lecteurs… et tu en fais partie, ce dont je te remercie.

      Bonne fin de semaine à toi aussi. Que tes journées soient douces

  5. bisous dompteuses de mots 😉

  6. J’aime tout ce que tu écris. J’aime ce texte et ces références à tous ceux qui viennent voyager dans ton petit monde. J’aime cette histoire qui nous emporte dans ton monde merveilleux.
    Je souris à chaque fois que je pénêtre ici.
    C’est un monde de rêves…
    Que de blogs magiques… Lorsque j’y voyage, j’ai l’impression de décoler. Voilà que je suis au dessus des nuages avec le tien
    Merci pour cette histoire et les autres
    Bonne soirée.
    Bises pleins
    Sonia

  7. mdr!! je lisais ton texte, et je me demandais jusqu’ou tu irais, et voila, jusqu’à chat. Na.
    bises quichottine

  8. Je promets de ne pas grignoter tes livres..Je suis une souris des villes..Je sais même tourner les pages doucement…VITA

    • Vita, je n’en doutais pas… souris des villes ? En tout cas, un merveilleux petit rat de bibliothèque, qui m’a donné plein d’idées ! Merci, Vita.

  9. Superbe écriture plein de suspense.A nepas raconter aux enfants pour les endormir brrrrrr lolllllllll.Toujours agréable de te lire Quichottine.MERCI

  10. Très agréable ce texte qui nous captive et qui contient en plus des remerciements à tes visiteurs réguliers,j’aimerais bien en faire partie.Je reviens.A+

    • Je n’ai pas cité tous mes blogopotes… Mais ça ne veut pas dire que je ne pense pas à eux.

      Je t’attends, sans problème. Tu reviens quand tu peux.

  11. Super, rien de plus!! Je ne viens pas souvent c’est vrai, mais quand je viens, je suis la avec sincérité. Trés bien écrit, réel don.
    Au plaisir, Luna

  12. Tu as fait là un bel article. 
    Merci de nous avoir fait découvrir le blog de Chana. 
    Zut, j’ai raté le train de l’histoire! J’espère bien pouvoir mettre mon grain de sel dans la prochaine.
    Je vais aller voir si tu as participé…

    • J’ai participé… mais nous étions vraiment très nombreux à le faire, je n’ai aucun mérite !

      Merci pour ta visite, Val’r et pour ce commentaire.

      Passe une belle soirée

  13. Magnifique écriture Hitchcoquienne presque….. De retour dans mon château, je suis heureux de retrouver ta prose….

  14. Bonsoir Quichottine, au début de ton écrit j’ai crû que c’était le fantome de l’Opéra perdu dans ta bibliothèque.. tu nous as tenu en haleine.. quelle aisance dans l’écriture c’est vraiment un régal que de te lire.. je ris, je pleure, de souris, je me délecte.. ta plume a tu talent.
    Une belle nuit à toi et à demain.
    plein de bisous
    chantal

    • Je suis heureuse que ça t’ai plu…
      Merci pour ce commentaire qui me fait très plaisir.

      Belle nuit  à toi aussi…

  15. Passage rapide, Quichottine, pour te faire
    les gros bisous de la nuit 
    Je suis absente jusque lundi… Chouette ! Sophie est avec moi !

  16. mais les mots pèsent lourds
    ils portent tellement de choses
    tellement de souffrance
    tellement de peine
    tilk

    merci pour ton tes coms toujours aussi sympa

    mon expo sue les recyclages est accepté elle aura lieu le 5 et le 6 avril dans un festival multicultuel dont le thème est détournement et recyclage
    biz

    • Je suis contente pour ton expo, Tilk ! C’est une très bonne nouvelle. Tu vas avoir un peu de temps pour préparer…

      Merci à toi d’être passé !

  17. On dit que « les rats sont les derniers à quitter le navire ». On est pas prêts à quitter ta bibliothèque surtout qu’elle ne coule pas, elle croule…. sous les livres. Bon week -end

    • Merci pour ta visite, Martine, et pour ce commentaire… le bateau ne vas pas couler, Dieu merci… il y a aussi là de nombreux matelots, aussi, et tu en fais partie !

      Bon week end à toi aussi.

  18. Justement je viens de chez Chat… Na, dont le dernier article m’a donné envie de découvrir ce blog et son auteur. Je ne ferai pas plus de bruit qu’une petit souris pour te dire que c’est bien agréable de lire ce genre de texte un samedi matin. Bon week-end…

    • Merci infiniment, Thadée… Tu vois, c’est ton message qui m’a fait aller un peu plus rapidement chez Chana. Tu peux imaginer aisément quelle a été ma surprise. Je ne m’y attendais pas. Heureusement, j’étais assise… 😉

      Là, il faut que je retrouve mes esprits…

      La démarche de Chana et ce commentaire de la part de quelqu’un qui m’était inconnu me touchent plus que je ne saurais le dire.

      Merci… Bon week end à toi aussi.

  19. quelle suspence que tu m’as fait vivre là ,krs au petit chat et bise quichottine…

    • Bonjour Mrcafe… Merci pour ta visite… et pour cette bise matinale que je reçois avec plaisir.
      Passe un bon week end.

  20. Quel plaisir de lire ce texte….merci à Chana qui m’a fait mettre le doigt dessus….j’étais déjà passée de façon furtive, souvent prise par le temps…j’aime beaucoup cet article et cette façon de mettre en lien d’autres choses …je ne sais pas faire…il va falloir que j’apprenne…bravo..;bon samedi…A+

    • Merci pour ta visite… qui n’est pas la première.

      C’est tout gentil de t’être arrêtée un moment, surtout que je sais bien combien le temps nous manque…
      Merci pour ton commentaire, il me touche beaucoup.

      Bon samedi à toi

  21. coucou dame quichottine, je viens de chez chana et je trouve c’est article formidable. chana a vraiment eu raison de faire des éloges d’une personne qui manie aussi bien les mots. et puis la fin me plaît bien ; en tant qu’amoureuse des chats, c’est bien normal. je reviendrai te rendre visite !
    béa

    • Merci beaucoup… Chana m’a envoyé de gentils lecteurs ! Moi aussi j’aime bien les chats…

      Bonne soirée, Béa… à très bientôt.

  22. BONSOIR  DAME QUICHOTTINE COME BEATRICE JE VIENS DE CHEZ CHAT;;NA
    ..LE VIEUX RAT DE BIBLIOTHEQUE QUE JE SUIS NE PEUX QUE SE REJOUIR DE TANT DE FROMAGE A GRIGNOTER!ET JE ME REJOUIS CETTE NUIT DEVANT LE CARRE BLANC DE MON ECRAN DE VOS ECRITS ET DE VOTRE HUMOUR
    J AI GROSSE BOULIMIE DE VOS MOTS!

    • Bonsoir Yoppodo.

      Comme je l’ai fait pour Béatrice, je vous acueille bien volontiers.

      J’espère que vous ne resterez pas sur votre faim…

  23. J’aime bien rester petite souris au fond de ton tiroir…

  24. Dans un petit coin tranquille, cachée derrière une jolie photo et sous la lampe je sais qu’elle reste allumée très tard  je serai ainsi bien au chaud… passe une douce nuit Quichott’

    • Je te garderai là… et tu m’aideras à rédiger mes articles… ?

      Ce soir, si tu savais !
      Je ne vais pas pouvoir veiller très tard. Je vais avoir une fin de semaine tellement occupée que je ne sais même pas si je pourrai venir à la bibliothèque !

      Il y a longtemps qu’elle ne ferme plus à clef, alors il faudra surveiller…

      Mais il y a tant à faire pour répondre à mon défi que j’espère bien que tous mes blogopotes s’en donneront à coeur joie…

      Que ta soirée soit douce, Kinou

  25. Super chou, ctte histoire de chat rat

    j’aime bien ta façon de faire des liens entre tous tes blogopotes, et ton style est très frais, cela fait du bien.
    M-E;

  26. Avec un chat pas de rat dans ta bibliothèque, Bises

    • … Mon chat est un peu particulier, il aime les rats, mais seulement ceux de bibliothèque. Il ne leur fait jamais de mal…

      Merci, Martine !

  27. C’est joli de comparer les lecteurs à des petits rats, parce qu’en général, ils sont curieux et dévorent un peu tout! C’est un bel hommage que tu fais à tous tes visiteurs, et particulièrement à Chana, bien sûr. Je n’ai même pas fait attention au jeu de mots à la première lecture!

    Ah sinon, j’adore me promener au hasard dans ta bibliothèque, prenant un livre sur une étagère, suivre un lien et me perdre complètement… comme il m’arrive parfois dans la vraie vie, marcher au hasard des rues, laisser mes yeux découvrir ce qui s’offre à eux, surtout que je suis dans une ville pas encore très familière pour moi! Il y a des tas de recoins à voir, et j’adore me promener!

    bisous

    • Je sais que tu te promènes beaucoup, et cela me fait très plaisir. Je sais aussi que tu as suivi des liens, et je suis contente de te retrouver ici ou là.

      Mais n’oublies pas de parcourir aussi la ville où tu vis…
      C’est vrai qu’il y a beaucoup à découvrir, partout.

  28. Rainette

    Et bien on peut dire qu’elle aura fait grand bruit et qu’il va lui falloir du temps pour rattraper tes écrits mais que ça ne sera pas un défi mais un plaisir.
    Merci à toi Quichottine de nous faire partager tout ça en même temps que ton monde.
    Bises du matin.

  29. Bigre il fait froid dans le dos ton article au début ^^

    Très beau textes, émouvant attendrissant, et avec une pointe d’humour, c’est très chouet, j’ai pris encore une fois beaucoup de plaisir à te lire 😉

    Un chat…..j’y ai cru aux revenants un instant lol

    • Je suis heureuse que tu sois là, Loralie.

      Je crois que j’avais peur aussi. Mais les fantômes du soir étaient chez Siratus…

      Que tes journées soient douces !

  30. Je suppose que tu connais « Le joueur de flûte de Hamelin »… Eh bien, non, nous ne le suivronspas… Tous tes rats resteront là, dans ta bibilothèque. Il aura beau jouer les plus beaux morceaux… Bonne journée Quichottine.

    • Les rats de bibliothèque, contrairement à ce qu’on pourrrait croire, sont des êtres charmants.

      Ils lisent en silence le plus souvent, mais lorsqu’ils se mettent à parler, on voit qu’ils ont tout vu, tout entendu, tout lu et tout compris… Ils sont là, et c’est ce qui importe.

      Que serait la bibliothèque sans eux ?

      Le joueur de flûte aura fort à faire…

  31. Michka dit Le Pirate

  32. Bonjour Quichottine.
    Ce texte, la petite souris, est un véritable hommage à tous tes visiteurs et visités. Quelle élégance dans la plume, quelle générosité dans les mots, quelle originalité dans la forme. Sans flagornerie aucune, ces lignes sont d’une rare beauté car elles sont toi. Toi avec ta sensiblité. Toi avec ta finesse. 
    Merci Dame Quichottine.
    Cet article dédié  et le baiser qui l’accompagne, me vont droit au coeur. Je les prends et je les garde précieusement tout au fond de moi. 
    J’ajoute, avant de prendre congé, que mon assiduité n’est que le reflet du plaisir que j’ai pris en te lisant. Si je suis à jour de mes lectures « quichottiennes », je n’ai pas encore tout découvert. Je vais aller, un peu plus tranquillement, ouvrir d’autres tiroirs et, tel un rat de bibliothèque, prendre mes quartiers puisque tu nous ouvres si gentiment ta porte.
    Bonne journée à toi.
    Amitiés, grande dame.

    • Merci, Chana !
      Que te dire de plus… que j’espère que le reste de tes visites ne te décevra pas ?
      Je le souhaite.
      Pour le reste, nous verrons bien. Bonne visite, Chana !

  33. diche tribill

    tu nous parles de rate…Moi, j’aime bien les « rattes », surtout avec du beurre salé…

    • Je suis morte de rire, Pat ! Je les aime aussi… toute nouvelles, sans les peler ! miam !!!

      Vous m’invitez quand, Amulette et toi ? 😉

  34. isabelle

    Le silence est d’or…………….alors pas de crainte……………..et je trouve qu’il a un effet trés positif sur le clavier de ton ordinateur. Bon we. Isabelle.

    • Merci pour ton passage, Isabelle.
      Effet positif ? Je ne sais pas… mais de l’effet, ça c’est sûr ! 😉

      Bon week end à toi aussi.

  35. Muad' Dib

    Bonjour Quichotine, s’il te plait ne me tentes pas ainsi.
    Tu sais, j’aimerais vraiment pouvoir me transformer en rat de bibliothèque ne serait-ce que pour quelques heures pour découvrir ta bibliothèque.
    Ce serait vraiment formidable d’y rencontrer tous tes blogopotes et de te préparer une petite surprise.
    Mais que m’arrive-t’il ? Mon nez s’allonge, une petite moustache apparaît sous mon nouveau museau …
    « Athéna, Ulysse, bas les pattes, c’est moi ! »
    « Au secours Quicottine, peux-tu m’héberger quelques jours le temps que je reprenne mon apparence normale ! »

    Je te souhaite une très bonne journée et je te remercie pour cette petite récréation fort plaisante.

    Bises à toi et à toutes les petites souris et les rats qui hantent tes rayonnages.

    • Ami Muad… !!! Tu n’as pas besoin de te transformer pour être le bienvenu, autant que tu voudras…

      Je m’en voudrais beaucoup si Ulysse et Athéna te mangeaient par ma faute 😉

      Cependant, merci pour ce rire du matin ! Tu es toujours au premier rang, parmi mes blogopotes, et j’ai l’impression de te connaître depuis si longtemps que tu me manquerais si tu n’étais pas là !

      Passe un bon week end, Muad… Je t’embrasse amicalement

  36. Tu es adorable Quichottine. Ce billet est un bel hommage que tu nous rends. Mais tu sais quoi, les bons points c’est toi qui les mérites le plus, pour ta gentillesse, ta fidélité, tes bons mots.

    Bon samedi ma belle
    Bisous

    • Euh… Cali-fée Cali… je vais prendre l’accent du midi pour te parler, toi, ô ma reine… Comme ça, tu seras à la fois le calife de ma communauté et la gentille fée qui vint à mon secours… je ne l’oublie pas !

      Bon samedi à toi aussi…

  37. Michka dit Le Pirate

    • … Le pirate… c’est gentil d’avoir mis, ici, ton avatar…

      Tu vois, Michka, j’aime bien lorsque je le vois arriver sur mon fil de discussion sur le forum. C’est un clin d’oeil amical… Merci !

  38. Bonsoir Quichottine. Cela fait un moment que j’ai envie d’aller visiter ton autre chez toi, ce jardin secret où tu m’as conviée un jour. Mais impossible de le retrouver ayant effacé l’adresse de mon carnet afin de respecter ce lieu d’intimité. Mais comment pouvais-je te retrouver ? J’ai alors décidé de passer mes articles et tous leurs commentaires en revue, l’un après l’autre jusqu’à me souvenir que ce lien ne pouvait être qu’à la suite d’un article plus « liant » que les autres. Celui dans lequel je t’avais mise à l’honneur en inaugurant ma rubrique « Mes découvertes ». Celui qui faisait justement suite à cet article où je dépose aujourd’hui un commentaire.
    C’est ainsi donc que j’ai retrouvé ton jardin secret mais quelle ne fut ma surprise en lisant que tu allais bientôt partir. Je n’ai pas trop compris. Le dernier article date de la mi-février. Tu y dis pourtant que tu ne conserveras que deux blogs. Fais-tu allusion à la bibliothèque et au jardin ?
    Pardonne ma curiosité mais surtout mon absence de visite au jardin. Il est si difficile de retrouver une adresse qui n’apparait nulle part. J’ai même essayé de ruser en regardant chez Chris et chez d’autres, en essayant de lire entre les lettres de leur carnet d’adresses. Tu es bien cachée et ton intimité est bien préservée. Lol.
    Bon, à présent que je t’ai retrouvée, dis-moi si ce lieu est toujours « en vie ».
    Bonne soirée Quichottine. J’en ai profité pour relire certains autres de tes articles à la bibliothèque. Surtout ceux qui m’avaient échappé lors de ma longue pause.
    Je t’embrasse.

    • Je ne suis pas si cachée… mais un peu tout de même.
      Le jardin est en jachère… j’hésite… je ne le supprimerai pas. Il est important pour moi, vraiment.

      Je pense qu’il revivra bientôt.

      Merci, Chana

  39. quand je vois le mot, souris, je rapplique, ce’st plus fort que moi, la p’tite souris du blog du club… j’aime ce petit animal ( pas trop dans ma cuisine qduand même!!) capable de se faufiler partout, pour regarder, espérer, quémander, aimer………

  40. Je suis là, pas loin. J’observe, je repars et je me souviens. Cet article m’avait, souviens-toi, énormément touchée. Je passe juste te dire que je n’oublie rien. Strictement rien. Peut-être reviendrai-je, j’en ai en tous les cas très envie.
    J’ai eu de très très gros ennuis ma grande Dame. Inutile de m’étendre mais c’est une sorte de justification à ma « disparition ». Je suis passée récemment chez Felix car il me demandait de lui donner signe de vie, il s’inquiétait. Je passe chez toi aujourd’hui car je n’imagine pas avoir pu faire une visite éclair chez Felix sans venir te voir et te laisser une trace. Ne pas le faire eût été insulter les moments complices que nous avons partagés.
    Je t’embrasse ma très chère Quichottine. Surtout ne m’en veux pas de ce silence interminable. Les belles personnes ne s’oublient pas et les moments forts ne s’effacent jamais. Mon tort est juste d’avoir laissé passer tant de temps pour le dire.

    • Je pense à toi souvent, Chana. Je sais que la vie n’est pas toujours telle qu’on le voudrait.

      J’aime savoir que tu es toujours là, même silencieuse, même rapidement… et lorsque tu t’arrêtes longement ainsi, c’est un vrai bonheur pour moi. Tu es de celles que je n’oublierai pas, même si la Bibliothèque devait un jour disparaître.

      Je t’embrasse très fort. Prends bien soin de toi.

  41. De grâce, ne fais pas disparaître la bibliothèque. Trop riche, trop de souvenirs, trop toi. Et puis……très égoistement……l’infidèle que je suis a tant et tant de retard et tant à lire.
    Je t’embrasse grande Dame. Toi aussi prends soin de toi. Et merci. Oui, merci.

    • Ne t’en fais pas… elle ne disparaîtra pas… enfin, je l’espère. Tant que ce sera possible d’être là pour vous.

       

      Merci à toi. Si tu savais combien j’étais heureuse de te lire !

      Passe une douce soirée. Je t’embrasse très fort.