Le cahier de mes colères

Pourquoi décevoir ceux qui attendent la suite de mon histoire ?

Je ne sais pas… mais j’espère qu’ils ne m’en voudront pas, qu’ils ne se mettront pas en colère

Hier, ils ont eu deux épisodes. Ils peuvent bien attendre une journée.

Aujourd’hui, c’est samedi, le début de la fin… Ah oui ?

Mais oui, le début de la fin de semaine, du weekend… c’est bien comme ça qu’on dit ?

Ce jour-là, certains ont école le matin, d’autres non. Et, pendant tout le reste du temps, lorsque l’on est enfant, il faudra supporter ses parents !

Vous y avez pensé ?

C’est dur de supporter ses parents, ils ont toujours un conseil à vous donner, un truc à vous demander… Ils ne sont jamais contents ! C’est vrai ! Alors, moi, si j’étais enfant, j’aimerais bien qu’on me l’offre, le cahier des colères que j’ai trouvé aujourd’hui.

Une bonne idée des éditions Milan… un cahier à spirales, quelque chose de génial qu’il fallait inventer !

Un livre à écrire, à y écrire ses colères, bien rangées…

(Comme ici, sur le blog. Il faut y réfléchir. Ce que j’écris, ce que j’ai pensé, pesé mot à mot, où dois-je le mettre ? Dans quel dossier ? Pour je m’y retrouve ensuite… Dans quelle communauté ?)

Quatre-vingt-seize pages pour se défouler,
pour pouvoir « en toute liberté« ,
s’exprimer à grands coups de mots à trouver, à écrire…

…des mots petits, des gros mots, des mots de tous les jours, ceux qu’on n’ose jamais dire et qu’on traduit par une moue, un haussement d’épaules, un grognement à peine retenu…

Là, on a le droit !

Il faut seulement se demander contre qui on est en colère

… Ses parents, sa famille, ses amis, ses profs…

… Et parfois aussi soi-même ou le monde qui s’acharne à ne pas faire ce qu’on veut, à poser des obstacles à élever des montagnes, des buissons d’épineux sur la route du bonheur, sur le chemin qu’on voulait suivre…

Il faut juste savoir sur quelle page on va écrire !

Et puis, ensuite, il faut regarder ce qui se passe, quand on est en colère, passer ses émotions à la loupe… pour pouvoir ensuite comprendre… et trouver ce qui apaise.


 C’est vraiment une bonne idée.

J’ai acheté le cahier… Je ne sais pas encore ce que je vais en faire, mais, pour l’instant, je le regarde et je me dis que les enfants qui l’auront entre les mains auront bien de la chance…

Irène Colas / Princesse Camcam
Le Cahier de mes Colères
Milan Jeunesse, 2007.

58 réponses à “Le cahier de mes colères

  1. Trop bonne idée !!!!!!…….j’ai parlé de quelque chose de semblable dans mes articles sur la Divine Comédie 2007  !!!!!!……..
    Ce serait magnifique et extremement utile pour les enfants ( moi, j’avais un  "journal"…..un cahier, justement )……mais pour les adultes, aussi…..ce serait très amusant et intéressant d’en faire un nouveau "défit" !!!!…..qu’en penses-tu ?????

  2. Bonjour Quichottine. Je crois que je vais acheter ce cahier! Je suis  en colère contre moi surtout… contre les autres parfois, faute de pouvoir communiquer.. . Alors, aussi je les écrits, mais elles ressemblent plus des doutes qu’à des colères, car…  les paroles s’envolent et les écrits restent…. alors mes colères, je les enrobe de … douceur?
    Bon samedi.

    • Je cois que surtout chacun fait comme il peut… et que ce cahier est bien fait !!! Bonne soirée, Eolina

      PS: Il y a des portes qui s’ouvrent parfois sur des trésors qu’il est doux de découvrir…. et même si c’est le destin qui est cause d’une erreur sur le clavier… Merci.

  3. Ca c’est une belle idée.. un cahier où l’on peut mettre tous les jurons que l’on n’ose jamais dire… et aussi toutes nos colères non exprimées !!! bonne journée Quichott’

  4. en avant chez le libraire !

  5. Quelle belle trouvaille, Quichottine !
    Je vais l’offrir à un petit garçon de 6 ans…

    Pour les grands en colère, ou les colères des grands, pourquoi pas aussi ? A terme, ils en font ou en feront des livres…ou comme moi, ils allumeront avec leur cahier, un feu dans la cheminée un soir d’hiver.

    Belle soirée
    Gros bisous 

  6. tu pourrais créer une rubrique "nos colères"…..

    parfois,je suis en colère contre moi,de ne pas tjs apprécier la chance que j’ai; VITA

    • L’article est là… après, libre à chacun de venir y écrire… D’ailleurs, il faudra un jour que je m’écrive aussi 😉

      Bonne soirée, Vita

  7. Que de choses à marquer sur ce cahier…

    très bonne soirée.

  8. Bien vu comme idée! Mais moi je n’en ai pas besoin, je ne suis jamais en colère…
    lol
    Bisous miss et bonne soirée

  9. Mais en voilà une bonne idée !!!! Le problème est que je vais devoir en acheter bcp moi, de ces cahiers….

  10. Bonsoir Quichottine ! Oui écrire pour se désencombrer la tête soit dans un cahier soit  sur son clavier voire même sur son blog (j’ai déjà fait …!!!) ou G******* ou jurer quelques insultes un bon coup, çà défoule …!!! Bon dimanche et bises

  11. ZOLPPANE

    Rebonsoir Quichottine, je passe ici et je viens de lire qu’il existe le cahier des colères pour enfants…. quelle idée originale ! S’il en existait pour adultes, je crois qu’à une certaine période de ma vie, il m’en aurait fallu des tas…. Bonne nuit Quichottine, je t’embrasse fort. Zolp

    • Merci Zolppane… Tu vois, moi je crois que le cahier de mes colères, peut être un bon support pour tous..

      Bonne nuit à toi.. merci… je t’embrasse fort aussi !

  12. C’est vrai que c’est une bonne idée. J’ai connu une classe où l’instit avait instauré une boîte à colères.

    • Il y a de nombreuses boîtes dans les classes… Boîtes à idées, boîtes à gros mots, boîtes à colères… des boîtes pour y enfermer ce qui ennuie. Le tout, c’est de savoir ce que l’on veut en faire et qu’elles ne deviennent pas des boîtes inutiles…

  13. C’est génialissime !… Mais moi, faudrait que j’en achète au moins 3… Et ma cadette, qui est du genre toujours en colère, risque de se ficher en rogne si je lui offre ça…

    Je crois bien qu’il m’en faut un aussi

  14. … Y’avait les carnets de gribouillage aussi

  15. Bonsoir Quichottine, j’aime beaucoup tes billets.. la colère veut dire que l’on existe.. et j’écrit mon « journal » depuis 50 ans.. et j’y retrouve de très vieilles colères.  il y a maintenant d’autres colères et vieillir ne me met pas en colère… seulement les douleurs qui vont avec lol.. et de nouvelles colères avec l’âge sont arrivées..et surtout il fut toujours les écrire.. mais le bonheur est un mélange de colère et de belles choses à vivre, à regarder, à partager et cela aussi je l’écris dans mon « journal »..
    Bien amicalement
    chantal

    • Vieillir … ce pourrait être une très belle chose effectivement si la vieillesse n’était pas accompagnée de tous ses maux…(sourire)

      Merci de ton passage, Chantal… moi, j’ai essayé d’aller chez toi mais apparemment mon navigateur ne te trouve pas… Il faudra que j’essaie autrement.

  16. J’adore les éditions Milan… mais on en parlera une autre fois. La nuit a été courte. Là, faut que je me repose un peu…

    • C’est vrai qu’avec ton petit bout d’chou, tu as de quoi faire ! (et moi, je ne sais pas comment tu fais pour arriver à me visiter aussi !)

  17. Ah ces cahiers ! J’en ai eu de toutes sortes : des cahiers de colère et des cahiers de bonheur. J’ai même écrit un cahier d’amour pour un homme que j’aimais, un cahier entier format 21-27 où je lui racontais qui je suis et lui donnais envie de mieux me connaître. Puis quand notre relation a commencé j’ai continué à écrire tout ce qui me passait par la tête… Ca a duré 4 ans et j’ai une dizaine de cahiers… Bisous

    • Plein d’écrits à découvrir, alors…

      Merci pour ce partage, Ecureuil bleu.

      Merci surtout pour ta présence. Bisous.

  18. Ca fait du bien de te retrouver! je viens de lire tout ce que j’avais en retard.
    C’est une bonne idée ce cahier. 
    Les enfants ( surtout les filles) aiment bien écrire dans un petit carnet secret. j’ai remarqué que depuis quelques temps les garçons le font de plus en plus.
    Pour la petite histoire, quand j’étais ado j’avais mon petit carnet secret où j’écrivais tout ce qui me passais par la tête jusqu’au jour où un de mes frères a mis la main dessus et l’a fait lire à tous les autres. C’était pas gentil mais on était nombreux et on ne se faisait pas de cadeau. Par contre lorsqu’ils ont voulu l’utiliser comme moyen de chantage je suis devenue si teigne qu’ils me l’ont rendu et je l’ai jeté dans la cheminée.
    Les joies d’une famille nombreuse! c’est pour ça que je n’ai qu’un seul enfant!

    • Lien de cause à effet ? Je ne sais pas, les mêmes causes peuvent avoir des effets différents…
      Mais je suis d’accord avec toi; pour les carnets. Je crois que j’en ai toujours eu et j’ai eu la chance de ne pas les voir lus sans permission.
      Je suis contente que tu sois passée, et que tu aies pris le temps de tout lire…

  19. diche tribill

    je suis en colère contre moi, parce que la vie passe trop vite, et que je n’ai pas trouvé de méthode pour la maitriser.
    je suis en colère de devoir constater cet échec là, bras balants, impuissant, que je ne peux changer le cours de la vie….cela me met en colère…belle journèe à toi ….Quichotte

    • Ah… là, tu as raison d’être en colère et de le dire, Pat. Pourtant, ce matin, chez toi, de belles girouettes tournaient au vent et même si la nature reprenait ses droits, tout était bien joli… Regarde le ciel, Pat, tout ça va s’arranger… au mieux. Le temps passe, c’est vrai, le plus souvent très vite, mais prends à chaque jour qui passe le bien qui ne passera pas… (ça, c’est pas moi qui l’ai dit, mais j’aime bien !)

      Passe une belle journée, Pat de la Pointe.

  20. sugi la fourmiz

    Kikou Quichoittine 🙂
    C’est  une bonne idée ce cahier! Les enfants vont aimé !
    Je te souhaite de passer un bon wek-end
    Big bisous
    Sugi la fourmiz

  21. Un cahier de nos petites ( et grandes ) colères …J’en ai eu un, et il a été lu  contre mon gré . J’ai vécu cela comme un viol . Pendant longtemps , j’en ai gardé une réticence à m’exprimer par écrit .Je le revois encore ce carnet…un  grand carnet orange rhodia ( pardon pour la pub ) . Périodiquement, j’en achète un, le coeur tremblant .Et il finit toujours de la même façon . Je dépose dessus les rappels de factures à payer etc…factures à payer …et si je voulais payer les horreurs que j’avais proférées ?
    Bonne fin de semaine Quichottine . Bisous !

  22. Formidable! C’est une idée fabuleuse!
    Flûte, j’ai raté là un bon billet pour mon école buissonnière!

    Bon week-end Quichot’
    Bisous tout plein

  23. Formidable! C’est une idée fabuleuse!
    Flûte, j’ai raté là un bon billet pour mon école buissonnière!

    Bon week-end Quichot’
    Bisous tout plein

  24. Merci! Merci mille fois ma chère Quichot’! 
    Grâce à toi, je viens de rajouter un beau trésor à ma collection:
    http://lecolebuissonniere.over-blog.com/article-12544945.html

    Bisous

  25. Moi aussi, je vais finir par acheter un grand cahier, parce que j’ai tellement de sujets de colère en ce moment qu’à les raconter, les ressasser, les rouler dans la tête en grondements de tonnerre, il va bien falloir les exorciser via la plume, pour les regarder bien en face !

    • Je suis navrée pour toi de tous ces sujets de colère qui te gâchent la vie… mais je suis vraiment contente de te retrouver ici !

      Passe une bonne soirée, Galet

  26. Muad' Dib

    Coucou Quichottine,
    Un petit coucou rapide pour te faire un très gros bisou et te souhaiter un excellent dimanche …
    Je reviendrais plus tard,
     
    Je t’embrasse,

  27. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, c’est une très bonne idée.
    Je connais un petit garçon qui ne se mettait jamais en colère.
    Je connais un adulte qui ne se met jamais en colère lui non plus.
    A te lire, je me plais à imaginer tout ce qu’un tel livre aurait pu lui apporter et pourrait lui apporter …
    Je t’embrasse,

    • Tu sais Muad… je connais aussi une grande personne qui devrait le remplir, ce cahier… d’ailleurs, elle va s’y mettre bientôt… Après « Le grand livre des peurs », le « cahier des colères » est arrivé fort à propos !

      Passe une bonne soirée, Muad

  28. Betty qui sourit…oui sourit car elle a craqué aussi et depuis quelques mois se laissent aller à de grosses colères sur ce cahier magique qu’elle aurait aimé posséder petite quand ses parents ne lui faisaient que des reproches sur son imaginaire car ce n’était pas lui qui la nourrirait.. NO COMMENT ai-je écris sur la première page comme pour un juste retour des choses. Oui NO COMMENT et ça c’est une ptite confidence car des colères qui n’en a pas, jamais eu ou en aura dans le futur.
    Savoir que tu en possèdes un et que tu te laisses aussi aller sur le papier, j’en aime l’image;-)
    Sans colère, je te souhaite une bien belle pause en compagnie de tes proches sous le beau soleil de l’été qui ne fait que commencer. Bise ma belle amie Quichottine.

    • Sourire…

      Et grand merci, ma belle amie, d’être passée si longuement sur mes pages.

      Je te réponds trop tard, pour tout… mais j’espère que nulle page de colère ne sera remplie à cause de moi.

      Je t’embrasse fort, Betty. Bel été à toi.