Ami…

Aujourd’hui, je pensais à l’ami.

Je me disais qu’on a tort de séparer… amour, amitié… il y a peu de différence.
L’amitié, ce peut être aussi risqué, douloureux parfois…

N’avez-vous jamais frémi à la pensée de l’ami, de ce qui pourrait lui arriver ?

Moi, oui.

N’avez-vous jamais espéré, intensément, de tout votre être, qu’il soit là, tout près de vous ?

Moi, oui.

N’avez-vous jamais attendu ses messages comme si d’eux dépendait votre propre rire ?

Moi, oui.

Et pourtant, je suis sûre que ce n’était pas l’amour, je suis sûre que jamais je n’ai autant souhaité pourvoir rester auprès de lui, tranquille, confiante, comme un enfant auprès de son frère, attendant seulement de lui un regard complice, un sourire, un simple geste de la main.

Pensées du soir… espoir ?

L’espoir… c’est un brouillon à recopier.

28 réponses à “Ami…

  1.  Comme c’est vrai!!! Attendre… comme quand on est amoureux. J’ai connu ça il y  a quelques mois et ce n’était pas de l’amour, j’en suis sûre.
    Et quand on perd celui qu’on croyait être notre ami…sans trop savoir pourquoi, c’est… terrible. 
    Les blogs sont un peu comme nos amis…. On en attend aussi, parfois trop…  A bientôt Quichottine.
    PS Je suis étonnée du  pouvoir des blogs… et de celui-ci en particulier. J’arrive à y dire des choses… qui m’étonnent moi-même.. Merci pour ça.

    • Je crois qu’en fait, l’être humain ne peut qu’attendre, toujours… parce que s’il n’attendait rien, ce serait comme mourir. Il faut attendre, même lorsque l’attente n’aboutit à rien, elle est là, et c’est bien.
      Je crois que certains blogs on le pouvoir d’attirer notre attention, le tien m’avait attiré, tu tesouviens ? dans l’orangeraie, tu avais mis l’image… des nuages, et un regard d’enfant. Ton image me parle toujours, comme la première fois où je l’ai vue. Tu m’avais dit que je pouvais la prendre… mais tu vois, je préfère qu’elle soit chez toi, ça me donne une raison de plus pour aller te rendre visite !
      Merci Eolina…

  2. Là, je vais venir mettre mon grain de sel !!!…..je ne crois pas en la grande amitié entre un homme et une femme sans que cela empiète sur l’amour… c’est pour cette raison que l’amitié entre femmes est beaucoup plus sincère, durable et solide….
    Non ?

    • Ah, Chris ! Tes visites me font toujours plaisir… Je ne sais pas. Ou alors, je me dis que je suis un peu hermaphrodite, parce que j’ai du mal à choisir et que je crois que j’aime tout pareil mes ami(e)s.
      C’est une pensée à creuser…
      En tout cas, moi j’adore espérer que celle que tu m’accordes puisse durer, et que le transat que tu as mis pour moi sur Ta plage de Yeur soit à jamais mon refuge quand tout va mal, et accueille aussi ma joie, quand tout va bien.
      Bisous du matin, Chris

  3. Muad' Dib

    Coucou Quichottine, j’aime beaucoup ce petit texte et c’est vrai qu’au delà de l’amour et même de l’amitié, l’humain est toujours en attente de l’autre.
    Cette sensation d’attente est vraiment présente, comme une peur de l’abandon :  les rencontres que nous faisons, amicales, amoureuses ou même anodines, nous permettent de nous rassurer et d’avancer.
    Je suis heureux de t’avoir découvert et de te découvrir au gré de tes petits billets et de tes commentaires bienveillants.
    Je t’embrasse,

    • Merci à toi, Muad.
      Tu fais partie de ceux que j’aime retrouver dans mon jardin, le matin, au moment un peu magique où la rosée offre au soleil des milliers de miroirs.
      Je t’embrasse, amicalement.

  4. Coucou… Cachottière 😉
    Encore un blog de plus… tu en as combien ? Non, ne réponds pas, ce n’est pas une question.
    Bon, l’amitié… vaste sujet. J’ai déjà tellement écrit sur elle et sur l’amour, alors une fois de plus, pourquoi pas ? 😉
    (mais alors, vite fait)
    C’est d’abord un sentiment peu connu,la plupart des gens qualifiant d’amis ceux qui ne sont le plus souvent que des relations. La principale (la seule ?) différence entre l’amour et l’amitié est le sexe. Sinon, on retrouve dans les deux, la complicité et le partage. Et entre un homme et une femme, bien que la frontière soit très mince et facilement franchissable, il est tout à fait possible de se cantonner à l’amitié : on n’est pas des bêtes 😉

    • Coucou Maître Po !
      Je suis contente que tu sois là, aussi. Et puis, pour ce que tu dis de l’amitié, je suis assez d’accord, j’ai pour ma part, très peu d’amis, et peu de personnes chez qui je me sente bien… parfaitement bien.
      Quand tu te mets à écrire « vite fait » c’est bien pesé… On voit que tu as beaucoup planché auparavant !
      En tout cas, tu fais partie de ceux qui comptent pour moi.

  5. Tu es allée te promener sur l’autre côté de mes pensées, et je viens de découvrir ton commentaire d’il y a 7 jours…
    ben oui, je l’avais un peu oublié ce blog, et même que je ne peux plus rien y publier, vu que mon fils a formaté le disque dur et que je dois réinstaller myspace.
    Ce que tu m’as dit m’émeut.
    Voilà, en t’écrivant le coeur bat un peu plus fort.
    Alors je suis là dans « ce brouillon qu’il faut recopier » parce que ton espoir, oui, je le sens comme ça mais je n’aurais pas su le dire aussi bien.
    Je ne sais pas l’amitié entre femme et homme, j’y ai cru, il y a longtemps, aujourd’hui j’ai surtout des amies, oh! pas nombreuses, elles se comptent sur les doigts d’une main, mais elles comptent plus que mes mains, plus que mes bras, mes épaules, mon dos… ce sont les rires et les larmes mêlées qu’on partage.
    Et puis oui, j’ai un ami-amour. Le tout. Chris parlait d’ Eros et de Philia. Difficile à trouver. Mais j’ai cette chance depuis plus de 10 ans. Et je sais combien c’est rare, alors chut! je protège.

    Je me glisse loin dans tes pages pour ces murmures.
    Je t’embrasse Quichottine.

    • Je suis allée… il m’arrive aussi de regarder ce qu’il y a autour.
      Je ne sais pas si tu le réinstallera… j’ai aimé ce que j’y ai trouvé.

      Je crois sincèrement que l’amitié est possible, même entre un homme et une femme… Ami-amour… amitié amoureuse, c’est ainsi que ma mère disait. Un amour qui n’ira jmais au-delà des mots et qui pourtant peut satisfaire. Une amitié tendresse, quelqu’un avec qui l’on peut parler sans détour et qui peut nous parler aussi…Je crois que j’aimerais.

      Protège, Polly… C’est important. Il n’y a rien de plus important.

      Je t’embrasse aussi, Polly, très fort !

  6. Qu’on le reconnaisse ou non , l’être humain n’est véritablement vivant que par l’autre , celui attendu , quelquefois trouvé ,qui disparaît et laisse la place pour de nouvelles attentes , toutes différentes et pourtant semblables ! Chère Quichottine ,avec les blogs , j’ai découvert une autre forme d’amitié  – Gros bisous La Douce  ;-))

    • Je pense que tu as raison…
      Moi, je crois qu’on ne peut pas vraiment vivre seul, il manque le reflet dans le miroir et ce reflet, ce sont les autres qui nous le donnent… Même lorsqu’on croit que ce n’est pas vraiment important ;-)))
      Les amis virtuels peuvent être plus réels que certains autres de notre quotidien…
      Merci d’être là, Blanche !

  7. Les amis sont rares et précieux… ils sont là quand tout va bien, mais aussi quand tout va mal… contrairement aux relations qui fuient dès les premiers nuages !!! j’avais vu un jour cette phrase que j’ai aimé "en amitié, toutes pensées, tous désirs, toutes attentes naissent sans parole et se partagent souvent dans une joie muette.

    • J’ai beaucoup de chance, Kinou. J’ai invité ici les meilleurs, et ils ont répondu, présent, le mieux qu’ils pouvaient, à leur mesure. Merci pour cette fleur, pour cette image, pour ce texte que tu as aimé et que tu me donnes en partage…
      Pour toi, j’étais sûre que je ne me trompais pas. (L’image a été supprimée)

  8. Je crois que chacun a « sa réponse », car tout va nous ramener aux sentiments…
    J’ai cru voir quelque part un article sur « Aimer », mais je ne l’ai pas encore lu… Est-ce le moment, pour mesure la distance qui sépare l’ami de l’amant…
    Je serais très proche de ce qu’à si bien dit Maître Po.
    Bises,

    • Maître Po est souvent très sensé dans ses commentaires, c’est l’un des plus anciens amis de ce jardin, bien qu’il se fasse rare.

      Je crois qu’il a raison ici… mais je crois aussi qu’il faudra que je te laisse achever tes lectures…

  9. L’amitié c’est de l’amour sans l’acte sexuel pour moi…
    C’est aussi fort aussi puissant, c’est de l’amour…

    Mais de l’amitié profonde, sincère c’est très rare…je te l’ai dit il y a beaucoup de demis…

    • Je serais assez d’accord avec toi…

      Mais il est si facile de croire en la réalité des choses… seulement parce qu’on en a envie… Peut-être pour remplir un manque.

      Je ne sais pas. Il m’arrive de m’interroger… Pourquoi tant de « demis »…?

  10. Parce que « l’entier » demande de connaître bien ses demis pour faire un, et peu ont le désir, le courage…beaucoup en amitié ou en amour entrent dans une routine sans effort, sans fatigue, sans renouveau…ça coule tranquille ou pas, car échanger demande de la part de chacun un peu plus, ce n’est pas un sens unique…il y a du boulot !!! alors…voilà on se bouge ou pas, on invente ou pas ?

    • C’est vrai, il faut aller un peu plus loin… et c’est difficile de se bouger.

      Pourtant je crois que ça en vaut la peine.

  11. Oui ça en vaut la peine et c’est ma devise dans la vie, je laisse rarement les choses en l’état quand elles ne « tournent pas rond » ou moi si je ne tourne pas rond non plus…

    C’est ainsi je crois qu’on peut « aller vers les autres », les rencontrer, améliorer sans cesse la qualité d’un échange, mieux comprendre du moins « essayer » mais tout à un prix

    • Là, tu vois, je ne sais pas trop quoi dire.

      Ne pas laisser les choses en l’état quand elles ne tournent pas rond, je suis d’accord, il vaut mieux pas.

      Ensuite, aller vers les autres, essayer de comprendre, je suis d’accord aussi… mais pourquoi alors parler de prix ?… Tu voulais parler de la peine que l’on doit se donner pour le faire ?

  12. C’est une déformation psychanalitique, le prix à payer symboliquement j’ai oublié de préciser…

    Oui l’effort, la peine, les larmes, le courage etc…

  13. C’est moi qui te visite si tôt chère Quichottine – Je fais une plongée dans ce jardin enchanteur qu’est ton blog – émouvant…Je profite pour te dire que ton nouvel avatar me plaît beaucoup – années passées , année présente…soupirs et sourires 🙂

    • Je souris… ainsi, tu t’étais aussi retrouvée là, quelques années plus tôt.

      Tes mots m’ont fait très plaisir et je suis désolée de ne pas t’avoir répondu plus tôt.

      Je t’embrasse très fort. Prends bien soin de toi.

  14. L’amour et l’amitié sont très proches mais aussi différents. Je pense que l’amitié est plus sincère dans le durable et plus profond aussi .On aime l’ami pour ce qu’il est et ce qu’il nous apporte . Mais d’amis vrais, il n’y en a pas beaucoup!.Douce soirée , bises Quichottine

    • Quichottine

      Quelqu’un que j’aimais beaucoup disait qu’on peut toujours compter ses amis (il ne disait pas « vrais », mais il le pensait sûrement) sur les doigts d’une seule main.

      Douce et belle journée Erato. Bises à toi aussi.